La folie au front. Les traumatisés de la Grande Guerre. Entretien avec Laurent Tatu.

Ils se connaissent depuis longtemps. Le premier a le goût des archives, le second celui de la littérature. Leur enquête sur les traumatismes psychiques de la première guerre mondiale a duré sept ans. Ces recherches ont donné lieu à un livre sorti en septembre chez Imago: La folie au front. La grande bataille des névroses de guerre (1914-1918). Leur principal terrain d’investigation est la France, où la question s’est posée de manière particulièrement tragique. À deux ans du centenaire, c’est l’une des rares synthèses consacrées à un phénomène massif, lourd de conséquences dans la société de l’entre-deux-guerres, déterminant aussi pour la recherche médicale.(…)

http://dormirajamais.org/folie/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s